mercredi 31 mai 2017

[Expatriation]Une nouvelle vie... à Bahreïn



Je sais, je sais, je sais... on pourrait me décerner la palme de la blogueuse la plus perchée  du monde. M'enfin bon que veux tu... après la fin de notre expatriation au Congo j'avais decidé de poser la plume quelques temps: manque d'inspiration/flemmingite aïgue/kidnappée par des aliens ( rayer la mention inutile).

J'aurai pu te dire la bouche en coeur que j'ai moi aussi tenté une trèèèès longue période de désintox virtuelle parce que c'est à la mode, mais non... En fait entre ma grossesse, la naissance de bébé 2, notre retour d'expatriation, puis la préparation du prochain départ, ben je n'ai pas réussi à me poser en me disant " allez hop un article, et au lit!".

Enfin voila, I am back les morbacs, et des choses à raconter j'en ai... mais commençons par le commencement, ou plutôt par la fin de ce retour d'expatriation.
Durant cette parenthèse française, nous n'avions donc qu'une hâte... REPARTIR. Une année après notre retour au pays du camembert et de la grève, on nous a parlé du Bahreïn. "Ah chouette... mais en fait c'est où?" hahaha... la loose.



Pour être tout à fait honnête, l'idée d'aller vivre au Moyen-Orient me faisait un peu flipper au début. J'ai pensé à Dubaï, Abu Dhabi, Doha ect... et j'ai eu cette image superficielle, et aseptisée de l'expatriation... peut-être à tort puisque je n'y ai jamais mis les pieds, mais en tout cas, à l'annonce de cette destination ma réaction fut la suivante:



Nous avions eu une vie "à la cool",  du genre "slow life" au Congo, ce qui me plaisait bien, même si ce n'était pas toujours facile au quotidien. Alors à l'aube de notre départ pour le Bahreïn je me suis posé tout un tas de questions existentielles, telles que " Allons nous vraiment kiffer cette vie qui nous attend?" "Allons nous passer trop de temps dans les mall à claquer le pognon que nous n'avons pas, dans des choses dont nous n'avons pas besoin?" "Allons nous supporter le climat aride?" " Vais-je devoir me baigner en burkini?".

Comme à chaque fois, le seule moyen d'avoir une réponse à toutes ces questions, c'est  d'y aller! Nous avons donc fait un énième déménagement et embarqué, non plus notre fille, mais nos DEUX filles ( coucou bébé!) avec nous pour une nouvelle aventure!

Nos premières semaines, et mes premières impressions en quelques mots:

Tout d'abord, les Bahreinis sont gentils et accessibles. On m'a souvent dit qu'ils étaient plus chaleureux et ouverts sur les autres cultures/religions que leurs voisins du golfe, et en effet, on se sent tout à fait le bienvenu.
Pays cosmopolite. Mélange de styles et de cultures, accents des quatre coins du monde. Musulmans, chrétiens, hindous, juifs...  Femmes en abaya, hijab, niqab, mais aussi en jupes, Sari, robes et jean skinny déchiré. Tout ce beau monde se côtoie avec un respect mutuel et sans jugements. D'ailleurs ici acheter de l'alcool et du porc ce n'est pas bien compliqué, et on y trouve même l'unique Synagogue de toute la péninsule arabique! C'est pour dire... 
On en oublierait presque que nous sommes si près de l'Arabie Saoudite!





Enfin bref, revenons à nos chameaux. Le Bahreïn, que certains surnomment la "Suisse" ou le "Monaco" du Golfe,  est un (petit) pays moderne et riche mais moins bling bling que Dubaï et compagnie.
 Même si les tours poussent comme des champignons, le royaume a gardé de son authenticité, avec une culture bien ancrée, et une histoire vieille comme le monde. Il ne se résume pas uniquement à la culture du Mall et de la surconsommation. En bon newbies, nous sommes évidemment allés faire un tour au fort de Bahreïn ( Qal'at-al Bahrain), site archéologique classé au patrimoine mondiale de l'unesco.

Petit point météo car en bonne française j'adore me plaindre du temps qu'il fait: Il fait CHAUD rodidjiuuu! En France tu te plains de la chaleur quand ça dépasse 30 degrés, ici il faut atteindre les 40 degrés, pour ne pas avoir honte d'être au bout de ta vie à cause de la chaleur. Le pire c'est qu'apparemment on est même pas encore entré dans la période la plus chaude de l'année. Vive la clime,le déodorant, le spray d'eau thermale, la piscine et les glaces de chez Basking & Robins!






Notre quotidien à Manama n'a strictement rien à voir avec nos anciennes expatriations. Le confort de vie y est aussi pour quelque chose. Je repense à notre vieil immeuble au Congo, avec ses murs fissurés et pourris par l'humidité, l'électricité qui coupait tout le temps, l'eau du robinet qui avait parfois une drôle de couleur, et le balcon qui donnait l'impression d'être prêt à s'effondrer.
Ici on jouit d'une residence de très haut standing, digne d'un hôtel 4 étoiles, et notre appartement est plus que confortable, sans parler de la vue panoramique sur Manama. Nous avons une très bonne connexion internet, des supermarchés bien achalandés ( Carrefour, Géant, Lulu hypermarket, Alosra ect...).
Ah et pour les amateurs de haute gastronomie il y a la possibilité de se faire livrer à domicile ton Mac Do, Burger King Subway et KFC etc...   ;-). Comme la vie est bien faite, la plupart des résidences et compounds sont équipées d'une salle de gym et d'une piscine histoire de déculpabiliser un peu...






Ce nouveau chapitre de notre vie s'annonce donc très different. Et c'est avec beaucoup de plaisir mais aussi un beaucoup d'émotion que je me replonge dans ce blog (chargé de souvenirs), afin de partager à nouveau avec toi un peu de nos aventures-du-bout-du-monde.

La bise, et un grand merci à toutes celles qui sont venues prendre des nouvelles pendant ma pause bloguesque ;-)

PS: Mon instagram c'est par ici!




19 commentaires:

  1. Ah bah c'est pas dommage!

    RépondreSupprimer
  2. Réponses
    1. Merci Sabrina! Et merci de m'avoir lue :)

      Supprimer
  3. Coucou depuis Ouagadougou au Burkina Faso où nous nous sommes installés en septembre après 4 ans à Brazzaville. Heureuse de te lire à nouveau, j’avais fait ta connaissance via VAC dont je suis une des co-fondatrices. Je t’ai lu en souriant car ça m’a rappelé des souvenirs : les malls à n’en plus finir, 50 caisses au Carrefour, le penthouse au 25ème étage avec vue sur le golfe persique….. A part que moi je l’ai vécu à l’inverse de toi car j’ai quitté Doha pour Brazzaville et le grand écart a été rude ! Alors profite de toute cette profusion mais ne perd pas de vue ce qui est essentiel pour toi ! Au fait je me plais bien mieux à Ouaga qu’à Brazza même si on avait aussi des vues sur le Bahreïn. Amicalement. Muriel

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Muriel, contente de te revoir par ici alors :-) et merci de m'avoir lue. Ah oui j'imagine que le changement dans le sens inverse doit être sacrément rude, un ancien collègue de mon mari avait vécu avec sa femme à Doha avant de venir au Nigéria, et cela n'a pas été simple pour son épouse au début. Je suis bien d'accord avec toi sur le fait de ne pas perdre de vue le plus important, d'ailleurs le côté moderne et matériel n'est pas ce qui m'impressionne le plus ( la preuve nous avons été très heureux pendant nos 1 an et demi au Congo hihi). Contente que tu te plaises à Ouagadougou, c'est comment la vie la bas? A bientôt

      Supprimer
  4. Coucou depuis Ouagadougou au Burkina Faso où nous nous sommes installés en septembre après 4 ans à Brazzaville. Heureuse de te lire à nouveau, j’avais fait ta connaissance via VAC dont je suis une des co-fondatrices. Je t’ai lu en souriant car ça m’a rappelé des souvenirs : les malls à n’en plus finir, 50 caisses au Carrefour, le penthouse au 25ème étage avec vue sur le golfe persique….. A part que moi je l’ai vécu à l’inverse de toi car j’ai quitté Doha pour Brazzaville et le grand écart a été rude ! Alors profite de toute cette profusion mais ne perd pas de vue ce qui est essentiel pour toi ! Au fait je me plais bien mieux à Ouaga qu’à Brazza même si on avait aussi des vues sur le Bahreïn. Amicalement. Muriel

    RépondreSupprimer
  5. J'attendais cette histoire 😊 ça donne envie de faire un séjour dans le bel appartement haut standing avec une vue de ouf.Bien re-venue sur le blog

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi pour ta fidélité ☺☺☺

      Supprimer
  6. Rrra ! Trop cool de te voir de retour :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hehe merci, et contente que tu sois passee par là 😊😊

      Supprimer
  7. Bonjour fafa nous avons été expatriés au Nigeria ensemble maintenant je suis au qatar à doha depuis 6 mois ça change du Nigeria et de la Birmanie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Florence, merci d'être passée par la ;), et j'espère que tu te plais à Qatar, nous sommes donc voisines à présent!

      Supprimer
  8. Ah quel changement ! Ravie de te retrouver et de te suivre dans cette nouvelle aventure qui aura une toute autre couleur ! =)

    RépondreSupprimer
  9. Trop bien de te retrouver ici! Bises

    RépondreSupprimer

Un avis? Une réflexion? une question? N'hésites pas à commenter...