vendredi 15 janvier 2016

Se réhabituer à la France




Aujourd'hui c'est un jour un peu spécial. Cela fait presque 1 mois que notre aventure en Afrique s'est terminée, et nous avons enfin récupéré nos "51 cartons+ 2 malles".
Le retour s'est fait tout en douceur, puisque nous sommes arrivés durant les fêtes de fin d'année, ce qui nous a donné l'impression d'être simplement en vacances.  Se sont enchainés les retrouvailles, les repas en famille, les promenades dans une jolie ambiance de Noël, bien loin de la chaleur et des cocotiers. Les premiers jours, emmitouflés dans nos manteaux nous nous etonnons encore lorsque les gens nous disent" il fait doux cet hiver, 14 degrés en decembre, tu te rends comptes!". Nous on se rend surtout compte qu'on se les caille, car normalement pendant cette période nous somme en tongues et tshirt, en train de régler la clim pour pas suer comme des gorets...

Imagine mon état lorsque ce matin j'ai emmené ma fille à l'école alors qu'il faisait 1 degré dehors...





En parlant de ça, quand elle a fait sa rentrée, un mardi matin,  nous marchions vers la gare tous les 3, et l'amoureux m'a demandé si cette vie parisienne me plaisait. Je lui ai répondu que je connaissais déjà cette vie là, mais qu'il fallait que je me réhabitue simplement,  et puis qu'il était de toute facon trop tôt pour répondre... même si marcher dans le froid  et sous la pluie, alors que le soleil ne s'est toujours pas levé, me donnerait bien envie de sauter dans le premier avion.
 En effet, c'est encore difficile pour moi de me dire si nous allons nous y sentir vraiment bien. Pour le moment on tâtonne, on réapprend et surtout on apprécie tout ce que nous n'avions pas dans nos anciens pays d'accueil.

Tous ces visages inconnus, cette nouvelle routine qui s'installe, ces lieux qu'on découvre ou qu'on redécouvre, ces reflexes que je n'ai pas encore... je me suis sentie comme une étrangère chez moi par moment. J'ai parfois un peu de nostalgie, mais il y a aussi des instants où je suis soulagée et heureuse d'être de retour. Et puis il y a ces choses qui nous rappellent que la France c'est pas si mal:  La connexion internet et le reseau téléphonique qui fonctionnent sans avoir besoin de vendre un rein et un poumon, la qualité du service  lorsqu'on recoit des prestataires à domicile, la multitude de choix lorsqu'on fait ses courses, la (plus ou moins) ponctualité des RDV, se réchauffer les mains en tenant une baguette tout juste sortie du four, mais aussi et surtout le suivi medical. Ce dernier point est absolument important pour moi, car  nous avons appris il y a quelques mois une heureuse nouvelle (bravo à celles qui avaient deviné hihi)...

 Notre petite famille s'agrandit, et mes premiers RDV chez l'obstétricien au Congo n'ont pas été des plus rassurants: un medecin (pourtant recommandé par de nombreux expats) qui ne pose aucune question, ne te prend pas la tension, ne te pèse pas, et ne te prescrit aucun examen sanguin, mais qui après une échographie de 30 secondes top chrono te demande de retourner à l'accueil payer une somme supplémentaire non negligeable(oui car en arrivant tu as déjà payé ta consultation ).

BREF le retour en France tombait à pic pour notre famille, et tout particulièrement pour le petit locataire installé au chaud dans mon bidon, même si je sais que très rapidement la bougeotte va nous regagner. L'envie d'ailleurs, de nouveauté ...et de soleil est ancrée en nous, ça c'est certain!


18 commentaires:

  1. aaaaaaaah félicitations!!!! c'est clair que ton rdv avec le médecin a pas du être rassurant quant à la qualité du suivi alors ce retour tombe à pic :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci blue 😊 oh oui ce retour arrive pile au bon moment! Ca nous fait une raison supplementaire pour rentrer 😉

      Supprimer
  2. Ah bah oui tu m'étonnes que tu sois contente d'être rentrée pour la grossesse. Il est pas très rassurant ce gynéco, surtout quand tu as goûté à la grossesse en France une première fois Oo' Faut venir avec des coins chez lui pour activer son appareil à écho, c'est comme les arcades de jeu ?
    En tout cas, bon courage pour la grossesse !!!
    Quand tu disais étrangère dans mon pays ça m'a fait penser à mon ancienne voisine allemande qui vient de rentrer en Allemagne, elle a le même sentiment que toi (et il y a moins de différence je suppose entre la France et l'Allemagne que la France et le Congo)

    PS: yay j'avais bon ! \o/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merciiiii :) en fait pour ma premiere grossesse le suivi a ete fait au nigeria jusqu'au 7eme mois et le gyneco etait top! Du coup je suis tombee de haut lors de mes 2 visites medicales au Congo!

      Supprimer
  3. Félicitations !!!
    La réadaptation prend du temps...C'est une amie en pleine "impatriation" (son mot favoris) qui me le dit après 3 ans en Californie.

    Mais je pense qu'avec futur bébé cela se passera mieux !?! Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Holy :) "impatriation"pas mal ce mot hihi, oui on s'adapte petit à petit, disons que pour le moment c'est surtout la meteo qui me dephase completement!bises

      Supprimer
  4. Super félicitations !!! A dakar nous avons accès à pleins de choses bien plus facilement (dont qq vrais gyneco !) mais quelle différence avec la france !! Je ne sais pas si je dois te souhaiter de te réhabituer vite ou de ne pas te réhabituer trop jusqu'aux prochains cartons alors je te souhaite simplement de profiter des meilleurs moments que t'offrent chaque journée où que tu sois ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merciiii :) Il y a pourtant une bonne clinique a PNR mais un des rares gynecos homologués qui m'a ete recommande est visiblement plus interessé par l'argent que par ses patientes. Consultations ultra rapides, négligées et chères evidemment! Et sinon tu as raisos je vais peut etre pas trop me réhabituer au confort francais hihi

      Supprimer
  5. Contente de te relire à nouveau et félicitations pour BB n°2 !! Comme tu le dis si justement la réadaptation se fera tout doucement et puis ce n'est sans doute que provisoire... je suis certaine que l'avenir vous réserve encore d'autres jolies surprises après l'arrivée de votre ange :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Ivy. Effectivement ce n'est que provisoire, du coup psychologiquement ce retour est plus simple à gérer ;)

      Supprimer
  6. Félicitations :)
    Bon courage pour la reprise des habitudes, en plus vous rentrez en hiver !
    Bonne année 2016 :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merciii Cécile, bonne et heureuse année 2016 à vous aussi :)

      Supprimer
  7. Bonjour,
    Je m'appelle Mary. Je suis tombé par hasard sur votre blog et j'ai adoré vous lire.
    Mon conjoint est parti en expatriation sur pointe noire le 18 janvier, je le rejoins avec nos deux puces en février.
    Je vous écris car j'aimerai savoir si l'on pouvait échanger sur pointe noire, tous les conseils sont bons à prendre. J'ai commencé à vous lire en commençant par le début, et je me faisais une joie de me dire que peut être on se croiserait sur pointe noire, mais en lisant votre dernier billet, je me rend compte que ce ne sera pas possible ;).
    Je connais un peu l'Afrique de l'ouest pour y avoir grandi pendant 14 ans,
    Je vous laisse mon mail, si vous avez le temps pour qu'on discute, ce sera avec grand plaisir!
    l.mary@hotmail.fr
    A bientôt peut être et félicitation pour l'heureux événement!
    Mary

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Mary et bienvenue sur le blog! Merci pour votre commentaire, n'ésitez pas à me poser vos questions en inbox via la page facebook du blog (What's up Fafa- Tribulations et Humeurs d'une expat). J'ai essayé de vous envoyer un mail, mais il n'est pas passé.

      Supprimer
  8. Bon déjà félicitations pour le têtard au chaud dans ton aquarium :-)

    Et puis, c'est trop drôle, ce que tu écris, j'aurais pu l'écrire... Nous sommes arrivés en France pendant les fêtes, en douceur donc... Et puis pour le moment nous apprécions ce qui nous a manqué ces 5 dernières années (la bonne bouffe, l'internet, un certain confort...) mais au fond de moi j'ai mal quand même. Comme toi, j'ai dû abandonner un projet pour quitter l'Afrique. Et ça me manque. Je crois que je me sens bien ici (Nîmes) mais je n'en suis pas sûre. Je me sens seule, ça doit être ça.

    RépondreSupprimer
  9. Félicitations pour ce petit bout, j'ai hâte de connaître votre prochaine destination :) Ta fille se réhabitue bien?

    RépondreSupprimer
  10. Et alors? La grossesse? La réadaptation en France? Tout va bien? Bien que ce ne soit pas encore au programme, je dois avouer que le retour en France me fait flipper et que je me reconnais dans tes apprehensions...

    RépondreSupprimer
  11. Bon retour alors ! Et félicitation également !
    Je pense que ça ne sera pas toujours simple de se ré-habituer au climat parisien, mais c'est vrai que pour le coup, ça tombe plutôt bien !

    RépondreSupprimer

Un avis? Une réflexion? une question? N'hésites pas à commenter...