mardi 5 août 2014

[Expatriation] Quand un chapitre se termine...








J'ai encore du mal à réaliser que c'est terminé. Nos cartons et nos malles sont partis depuis un mois, nos valises sont prêtes, les passeports sont déjà dans le sac,  mais je ne réalise toujours pas que nous quittons Lagos définitivement, pour de bon, pour toujours.
 Chaque au revoir sonne comme un adieu, c'est terrible, et j'en viens à me dire que parfois ce serait bien que le monde soit un peu plus petit.


Trois ans (et deux mois). C'est énorme et si peu à la fois. Nous sommes arrivés comme deux jeunes tourtereaux un peu naïfs, avec seulement quatre valises, en nous disant  " On verra bien ce que ça va donner..." . Nous repartons, mariés avec quarante-cinq cartons, deux malles, cinq valises et surtout... un magnifique bébé, en nous disant que " Cette aventure on va la continuer...".

Partir, c'est aussi ressentir un mélange de tristesse et d'excitation. Je suis à la fois soulagée, et émue. Je suis heureuse, mais j'ai le coeur gros.  Cela fait trois jours que je retiens mes larmes à chaque " Au revoir, prenez soin de vous, ne nous oubliez pas" "Bon courage pour la suite" "Vous allez nous manquer" "Envoyez nous des photos de la petite" . A l'étranger, en peu de temps, on se fait bien plus que des amis, nous quittons aussi une famille improvisée, à des milliers de kilomètres de la notre.
Heureusement la tristesse comme à chaque fois sera de courte durée... On finit par avoir l'habitude, on s'attache, on se détache, en emportant des souvenirs plein la tête... C''est la vie, c'est notre vie, celle que nous avons choisi.




Bientôt de nouveaux visages, de nouvelles amitiés, de nouveaux paysages, de nouvelles activités et un nouveau cocon. Je suis plus qu'enthousiaste de tout reprendre à zéro, dans un autre pays et de reconstruire une petite routine ailleurs.  Vivre à l'étranger, pour moi, ce n'est pas échapper à cette routine, comme j'ai pu l'entendre parfois. D'ailleurs si vous partez uniquement pour fuir la routine, vous risquerez d'être déçu car quand on s'installe, on prend ses marques, ses petites habitudes et une nouvelle routine s'installe. Mais moi je  la trouve en quelque sorte réconfortante, car cela prouve qu'on s'est adapté, qu'on se sent chez soi et qu'on a trouvé un équilibre dans cet ailleurs.


En attendant, les retrouvailles avec nos proches seront une vraie bouffée d'oxygène, qui apaisera le chagrin et la nostalgie. Un été parisien [et normand] nous fera le plus grand bien.

 Enfin voilà, le chapitre " Vis ma vie d'expat au Nigéria" est terminé, et je ne garde avec moi que les bons souvenirs, les belles rencontres, la sympathie et le sourire des gens.

Encore un grand merci à vous, que vous soyez lecteurs fidèles ou occasionels, lecteurs curieux ou passionnés, expats ou non, hommes ou femmes, vous avez donné vie à ce blog...
Vous êtes de plus en plus nombreux à venir lire mes aventures, et je vous en suis tellement reconnaissante.

A très bientôt- "Mari e laipe" en Yoruba. 

Fafa

"Et il n'est rien de plus beau que l'instant qui précède le voyage, l'instant où l'horizon de demain vient nous rendre visite et nous dire ses promesses."(Milan Kundera)









Quoi? T'as pas encore liker ma Page Facebook??? Rodidjuuu c'est par ICI. 

24 commentaires:

  1. Les aurevoirs sont rarement évidents, surtout lorsqu'on s'attache à des personnes, à des endroits...mais les souvenirs sont heureusement là. Encore une fois, bon courage pour la suite. Dans l'attente de tes nouvelles aventures, bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci bulle, oui heureusement qu'il y a les souvenirs :)

      Supprimer
  2. Profite bien de ton été avec tes proches, avant d'aller rejoindre d'autres contrées... On attend avec impatience l'ouverture d'un nouveau chapitre !
    -Mumissime-

    RépondreSupprimer
  3. Qu'est ce que tu m'émeus... j'ai l'impression de partir moi aussi!
    bon courage dans vos nouvelles aventures!

    RépondreSupprimer
  4. Superbe récit !
    Émouvant mais qui donne envie en même temps :)
    Je vous souhaite tout plein de bonnes choses pour la suite et je continuerai à vous suivre ici (je viens juste de vous découvrir)

    RépondreSupprimer
  5. On attend la suite de ton blog avec impatience !
    Sab

    RépondreSupprimer
  6. C'est ça la vie d'expat ! De la tristesse, de l'excitation, de la mélancolie, de la joie, tout ce mélange de sentiments qui fait qu'on se sent bien vivant. Profitez bien de ces derniers moments, ils resteront sans doute gravés pour longtemps.
    Claire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as tout dit Claire :-) , merci pour ton message

      Supprimer
  7. Bonne nouvelle vie ;) gros bisous et à très vite !

    RépondreSupprimer
  8. c'est pas facile les au revoir, mais c'est un nouveau chapitre qui commence, de nouvelles rencontres, un nouveau quotidien... tu pars dans quel pays au fait? :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous partons au Congo Brazzaville ( plus exactement à Pointe Noire) :-) et j'ai très hate !!

      Supprimer
  9. bonne chance pour cette nouvelle vie et c'est vrai que les adieuw sont toujours difficiles

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci beaucoup, eh non ce n'est pas facile mais c'est la vie, ça finit par passer :)

      Supprimer
  10. C'est lourd de pousser ce genre de pages bien remplies (3 ans, si, c'est important !!). Tout le meilleur pour la suite qui reste à écrire, et d'excellentes retrouvailles (ça fait tellement du bien de revoir ses proches !).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Owi que ça fait du bien les retrouvailles!!!! :-)

      Supprimer
  11. Bon courage pour ce nouveau départ, c'est difficile mais je suis sure que de supers aventures t'attendent, j'ai hate de te lire! )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Marie, c'est toujours un peu triste de quitter certaines personnes, mais bon, comme tu dis, de nouvelles aventures vont bientôt arriver donc pas vraiment le temps de se morfondre :)

      Supprimer
  12. certes un moment triste mais tellement de belles choses qui vous attendent! Il me tarde de lire la suite de tes aventures.
    Et pour ce qui est de la routine: d'accord à 200%. où qu'on aille, elle nous rattrape toujours. Et c'est plutôt rassurant :)

    RépondreSupprimer
  13. tu as réussi à me faire pleurer pour un départ que tu as fais il y a deja plusieurs mois! ha bravo hein!

    RépondreSupprimer

Un avis? Une réflexion? une question? N'hésites pas à commenter...